CURIOSITÉS 

NATURELLES

Attachante, envoûtante, étonnante, et un soupçon mystérieuse... L'Île Maurice ne se révèle pas aussi "lisse" qu'elle pourrait le laisser paraître... Encore faut-il savoir regarder au-delà de ses plages de rêve et de ses lagons turquoise.

Pour entamer ce beau voyage au Paradis, commençons tout en douceur et délicatesse, par une délicieuse mise en bouche visuelle...

Après les mots pour séduire, voici donc les photos pour convaincre... 

Comme vous l'aurez constaté, l'Ile Maurice ne se résume pas qu'à ses plages paradisiaques. Par contre, celles-ci peuvent être une délicieuse récompense après une longue journée d'excursion, riche en belles rencontres, comme ces quelques-unes que je vais évoquer ci-dessous, et qui seront largement abordées au travers des articles de ce blog...

Maurice, une vraie destination "verte"

Avant que les hommes ne mettent les pieds pour la première fois sur l'Ile Maurice, cette dernière était totalement sauvage, en partie recouverte d'une végétation luxuriante, au cœur de laquelle pullulait alors le fameux dodo. Puis sont intervenus les défrichements à grande échelle et l'exploitation à outrance des ressources naturelles, comme le précieux bois d'ébène... 

Aujourd'hui, le mal est fait, et l'Ile Maurice est profondément fragilisée. Toutefois, via de puissantes associations de protection de la nature, comme la Mauritian Wildlife Fundation, les Mauriciens ont entrepris de sauver ce qui pouvait encore l'être, en s'engageant dans une réelle politique de préservation.

Réserves et sites naturels protégés

 

Ainsi, la mangrove renaît sur certaines zones littorales, des "paradis verts" sont créés, comme l’Île aux Aigrettes sur la côte sud-est, l'Ile d'Ambre au nord-est, ou encore l'Ile du Coin de Mire sur la côte nord-ouest, devenue une réserve naturelle, refuge des paille-en-queue.

 

Et puis il y a le remarquable parc national des Gorges de Rivière Noire (Black River Gorges National Park). C'est un véritable havre de paix, un lieu de découverte unique pour tous les amoureux de randonnée et d'écotourisme, et surtout pour tous ceux qui souhaitent renouer avec l'Ile Maurice d'avant les hommes, quand la nature y était intacte, avec ses rivières, ses cascades, sa faune et sa flore admirables (nombreuses espèces endémiques), et ses panoramas à couper le souffle... 

 

Un patrimoine naturel exceptionnel

Bien évidemment, Maurice offre encore une multitude de façons de prolonger l'expérience de ce bain de nature. Rendez-vous au cœur des pages de ce blog pour trouver l'inspiration...

 

Entre Chamarel, son exceptionnelle cascade et ses Terres de 7 couleurs, Rochester Falls, Trou aux cerfs, le Morne Brabant, les chutes d'Alexandra Falls, le site des 7 cascades (Tamarin Falls), ou encore les différentes montagnes de Maurice, les occasions ne manquent pas pour vivre des vacances au naturel aussi agréables que dépaysantes. Entre randonnée à pied, à cheval, ou en vtt, trekking, canyoning, et autre baignade dans les cascades, chacun pourra sûrement trouver son bonheur...

Ce qu'il ne faut pas rater à l’Île Maurice

 

Encore une fois, la liste qui va suivre n'a rien d'exhaustif. Elle est simplement le reflet de ma propre expérience, un mini guide de survie pour touristes un peu perdus ! Elle n'invite qu'à une chose : être complétée par vos soins, les plus belles découvertes étant celles que l'on fait soi-même en fonction de sa sensibilité, et de ses attentes. Etre "orienté" est sûrement un bon point de départ, mais ce n'est résolument pas la seule voie à retenir, surtout à Maurice, où prendre les chemins de traverse n'a rien de risqué...

Port-Louis et les demeures coloniales

Maurice a beau être une jeune nation, elle dispose d'un riche patrimoine culturel qu'il serait bien dommage de ne pas prendre en considération. Et en tout premier lieu, on pense évidemment à tout ce qui se réfère à son passé colonial.

 

Une balade au cœur de la capitale Port-Louis est ainsi une étape incontournable, avec un arrêt obligé au Jardin de la Compagnie des Indes, une visite du très instructif Blue Penny Muséum, ou encore un émouvant moment de recueillement sur le site de l'Aapravasi Ghat, entre autres.

 

Si Port-Louis compte également en son sein quelques très jolies maisons coloniales, restaurées avec beaucoup de soins, les plus belles se trouvent en dehors de la capitale, éparpillées un peu partout sur l'île. pour les plus connues, on peut citer le Château de Labourdonnais, et Mon Plaisir (Jardin de Pamplemousses) au nord, ou encore la Maison Eureka et le Domaine des Aubinaux au centre. Ce sont de splendides demeures à l'architecture digne "D'au temps en emporte le vent" qui ne laissent jamais les visiteurs indifférents...

Le patrimoine religieux

 

Les sites religieux et sacrés sont souvent une source d'émerveillement à Maurice. Eglises, pagodes chinoises, mosquées, temples hindous, rares sont les monuments qui passent inaperçus.

 

La couleur est souvent à l'honneur, allant du blanc immaculé au multicolore, en passant par le rouge flamboyant, à l'image de la resplendissante petite église de Cap Malheureux, située à la pointe nord, et qui ne cesse d'être un sujet de choix pour les photographes.

De leur côté, les temples hindous ne sont pas en reste. Preuve en est le plus célèbre d'entre-eux, celui de Ganga Talao à Grand Bassin, qui surprend littéralement le visiteur, d'autant qu'il mise aussi sur le gigantisme. Très impressionnant, et à voir absolument ! 

Les parcs animaliers et les parcs d'aventure

 

Pour répondre à l'engouement touristique qu'elle suscite, l'Ile Maurice a su s'adapter en proposant des activités de tout premier ordre, accessibles à tous les publics. Certes, il y a parfois quelques ratés, où l'intérêt est surtout commercial, mais généralement, le résultat est à la hauteur des espérances. Après, tout dépend de ce que l'on recherche.

 

Personnellement, je ne suis pas très adepte des "zoo" et autres parcs animaliers. Il m'a pourtant été donné d'en visiter un, celui de La Réserve La Vanille, dans le sud de l'île. Sans être extraordinaire, ce parc très ombragé, bien agréable quand il fait chaud, présente quelques spécificités intéressantes, comme son surprenant musée des papillons et insectes, ou encore sa nurserie pour tortues géantes des Seychelles. A voir avec les enfants. 

D'un autre côté, je sais que non loin de Flic-en-Flac, à Cascavelle exactement, sur la côte ouest, le parc de loisirs Casela World of Adventures connaît un vif succès, tant auprès des touristes que des locaux. Dédié aux familles, il offre un panel d'activités impressionnant. Pour ma part, je n'ai jamais été tentée par les balades en quad, la marche avec les lions ou l'interaction avec les rhinocéros. Il semblerait toutefois que cela plaise énormément. Avis donc aux amateurs !

Les parcours découverte

Sinon, en dehors des parcs animaliers, d'autres attractions à succès ont vu le jour à Maurice. Je pense par exemple à celle de l'Aventure du sucre, qui vient tout naturellement compléter la visite du superbe jardin botanique de Pamplemousses, situé juste à côté. Les avis sont unanimes pour dire à quel point cette ancienne usine sucrière reconvertie en musée est une véritable réussite. N'hésitez donc pas à vous faire votre propre opinion !

 

Les amateurs ne manqueront pas non plus de visiter la rhumerie de Chamarel, avec la dégustation en prime. Mais attention, toujours avec modération ! 

 

De son côté, l'usine de thé de Bois Chéri ravira les adeptes du tea o'clock. 

 

Et pour ceux qui aiment mettre un peu de sel dans leur vie, direction les salines de Tamarin pour une visite passionnante, dans un cadre magnifique. 

L'aquarium de Maurice

 

Parmi les autres endroits qu'il ne faut pas manquer de visiter à Maurice, j'aimerais également citer le pittoresque aquarium de la Pointe aux Piments, près de Trou aux Biches.

 

C'est l'unique de l'île. Il faut dire que les fonds marins mauriciens sont à eux seuls un aquarium grandeur nature ! Les petits poissons-clowns, poissons-perroquets, demoiselles, et autres tortues de mer y sont tellement mieux ! Toutefois, pour ceux qui ne veulent pas, ou ne peuvent pas plonger, cet aquarium est un endroit fort instructif, très apprécié des enfants, et des plus grands ! Il n'a strictement rien à voir avec Nausicaà ou Océanopolis, mais cela fait tout son charme.

L’Île Maurice authentique au travers de ses villages

Et puis il y a tous ces petits villages, que l'on prend plaisir à découvrir au gré des visites, comme Case Noyale, Le Morne-Village, La Gaulette, et tant d'autres...

 

Certes, ils ne connaissent pas la frénésie de Grand Baie, Flic-en-Flac ou encore Quatre-Bornes. De fait, ne vous attendez pas à y programmer une journée shopping, ou à vous y divertir par tous les moyens. Ces villages sont l'antithèse de tous ces temples du tourisme qui multiplient restaurants, bars, boutiques et autres échoppes à souvenirs. Ils ont pourtant un atout extraordinaire, à mes yeux le plus important : il s'en dégage une chaleur, une douceur et une authenticité tellement apaisantes qu'on se plaît à y passer des heures, pour savourer cette paix providentielle, d'autant que les touristes ne s'y bousculent pas ! 

 

Avis à tous ceux qui aiment sortir des sentiers battus...

 

Qu'ils n'hésitent pas : ces petits villages mauriciens au goût d'antan sont des trésors de bienfaits pour qui sait les appréhender en toute humilité. En plus, aller à leur rencontre débute souvent avec le sourire, ne serait-ce qu'en voyant leurs noms sur les panneaux : Deux Frères, Quatre Sœurs, Bois-des-Amourettes, Quatre Cocos, et bien d'autres. Les férus de toponymie auront de quoi satisfaire leur passion en allant glaner des informations auprès des habitants, lesquels se prêteront volontiers à l'exercice, en agrémentant parfois leurs explications de quelques cocasses anecdotes ! De bons moments en perspectives, et un excellent moyen de découvrir l'Histoire de l'Ile Maurice par la petite porte...

En espérant que cette première approche saura aiguiser votre curiosité, et vous donner l'envie de partir à la découverte de cette irrésistible Île Maurice, afin d'y goûter pour de vrai..

A propos

D’origine auvergnate par ma mère, périgourdine et basque espagnole par mon père, et mariée à un italien du sud, le mélange des genres et des cultures ne me fait pas peur...

Lire plus

 

 

 

© 2017 par Voyage-Maurice

Contact Voyage-Maurice

Activité de rédaction web

Mentions légales